Prétraitement graisses  » Séparateur de graisses

Cette gamme de débourbeurs séparateurs de graisse est constituée :

  • De la famille Greco en polyéthylène
  • De la famille Sambre en acier, titulaire de la marque NF
  • De la famille SGP et SDGP en polyester
  • Des familles SGIP et SGPEP, modèles à installer sous évier (plonges des cuisines)

Domaines d'applications

Dans les métiers de bouche et les industries agro-alimentaires, les eaux usées sont souvent chargées de graisses, de fécules et de matières solides qui contribuent aux dépôts puis aux obstructions des réseaux d’assainissement. Afin de les piéger, la mise en œuvre de débourbeur et séparateur de graisses ou/et fécules doit être envisagée.

Une mise en conformité des installations au regard des réglementations

Les règlements d’assainissement de la collectivité, de l’agglomération ou de la communauté urbaine exigent très souvent le prétraitement des effluents industriels avant rejet au réseau d’assainissement. Par exemple, le règlement du service départemental d’assainissement des Hauts-de-Seine précise « les effluents non domestiques doivent … être débarrassés des matières flottantes, déposables ou précipitables susceptibles, directement ou indirectement après mélange avec d’autres effluents, d’entraver le bon fonctionnement des ouvrages, de nuire au fonctionnement ou à la dévolution finale des boues des ouvrages de traitement (notamment les graisses) ou de développer des gaz nuisibles ou incommodant les intervenants dans le réseau ». D’autres textes règlementaires peuvent s’appliquer, notamment pour les installations classées soumises à autorisation.
Afin de piéger les matières décantables, les graisses et les fécules issues de ces activités, la mise en œuvre de débourbeur et séparateur de graisses ou/et fécules doit donc être envisagée.

Lorsqu’un débourbeur séparateur de graisses normalisé n’est pas envisageable pour des raisons techniques d’implantation et de mise en œuvre, il peut être admis l’installation de bacs dégraisseurs compacts sous les éviers, type SGIP ou SGPEP, notamment pour les restaurants.

Normes

En savoir plus sur les normes qui s’appliquent aux débourbeurs et séparateurs de graisses avec la norme européenne EN 1825 publiée en 2004 pour la partie 1 et en 2002 pour la partie 2.

Les normes européennes en vigueur

Les débourbeurs et séparateurs de graisses répondent :

  • A la norme européenne 1825, avec les parties 1 et 2 :
    • EN 1825-1 : Principes pour la conception, les performances et les essais, le marquage et la maîtrise de la qualité.
    • EN 1825-2 : Choix des tailles nominales, installation, service et entretien.
  • A la norme française NFP 16-500-1/CN, complément national à la NF EN 1825-1

La norme EN1825 s’applique aux séparateurs prévus pour séparer les graisses et les huiles d’origine végétale et animale des eaux usées (à l’exception des eaux usées contenant des matières fécales) par gravité et sans apport d’énergie extérieure.

Elle ne s’applique pas aux eaux usées contenant des graisses ou des huiles d’origine minérale, et n’inclut pas non plus le traitement d’émulsions stables de graisses ou d’huiles dans l’eau. Les séparateurs de fécules ne sont pas soumis à cette norme. L’utilisation d’additifs biologiques (bactéries, enzymes) n’est également pas couverte par cette norme.

A l’exception de l’application pour les poissonneries, les séparateurs de graisses doivent être associés à un débourbeur, compartiment de l’installation qui retient les matières solides facilement décantables comme les boues et le sable. Il est caractérisé par son volume utile en eau et sa capacité de stockage des boues, qui doit au minimum être égale au 2/3 du volume du débourbeur. Il permet aussi d’homogénéiser et de refroidir l’effluent avant traitement.
 

Le principe de dimensionnement d’un débourbeur séparateur de graisses

Le dimensionnement d’un débourbeur séparateur de graisses est déduit de la norme EN 1825-2, à partir de la relation :

TN = Qs x Ft x Fd x Fr

Avec :
TN = taille nominale, nombre sans unité
Qs = débit de pointe exprimé en l/s,
Fd = facteur de correction lié à la densité des graisses,
Ft = facteur de correction lié à la température de l’effluent
Fr = facteur de correction lié à l’usage de détergents.

Le débit de pointe peut être déterminé à partir du nombre de repas par jour (cf. chapitre 6 « Aide au dimensionnement et choix du modèle », p.32), des équipements de la cuisine ou du débit mesuré au cours d’une campagne de mesures.
 
La norme EN 1825-1 précise par ailleurs les exigences suivantes sur la conception des ouvrages :

Volume débourbeur : ≥ 100 litres x TN
Surface minimale active : ≥ 0,25 m² x TN
Volume utile du séparateur : ≥ 240 litres x TN
Capacité de stockage des graisses : ≥ 40 litres x TN
Différence entre fil d’eau sortie entrée et sortie : ≥ 70 mm Etc.

Le complément national à la norme européenne EN 1825-1, référencé NFP16-500-1/CN apporte notamment des précisions sur la stabilité structurelle des ouvrages, avec un tableau définissant les différentes classes d’implantation.

Principe de fonctionnement

Basés sur une séparation gravitaire des polluants, les débourbeurs séparateurs de graisses sont conçus pour assurer les fonctions débourbage, séparation et stockage des graisses avant rejet au réseau d’assainissement.

Le débourbeur séparateur de graisses est caractérisé par deux compartiments :

  • Le débourbeur, qui permet de piéger les boues, les matières lourdes comme les sables. Celui-ci peut être délimité soit par une cloison, soit par un fond incliné.
  • La chambre de séparation (séparateur) destinée à l’interception des graisses et des huiles, plus légères que l’eau.

Schema de principe de fonctionnement dun dbourbeur sparateur de graisses

Une colonne de vidange, proposée en option sur l’ensemble de nos gammes, permet d’assurer une exploitation dans de meilleures conditions, en réduisant les nuisances olfactives au sein de l’établissement.
En présence de fécules, une seconde entrée est créée et permet le raccordement directement de l’éplucheuse à légumes, comme illustré ci-dessous :

Modèles, accessoires et options

Afin de faciliter la mise en œuvre et l’exploitation des débourbeurs et séparateurs de graisses, Saint Dizier environnement a développé une large gamme d’accessoires et options répondant aux besoins des installateurs et des exploitants.

Les options se déclinent par famille de matériau, et comprennent :

  • Des rehausses, accessoires permettant de réaliser la mise à niveau du débourbeur séparateur de graisses avec le terrain naturel lorsque celui-ci est enterré.
  • Des tampons de couverture, dont la classe est définie en fonction de l’implantation.
  • Des colonnes de vidange en DN80 équipées d’un raccord pompier, permettant de réaliser une exploitation dans de meilleures conditions, en réduisant les nuisances olfactives au sein de l’établissement. L’installateur pourra prolonger la colonne de vidange pour placer le raccord pompier à un endroit accessible au camion d’hydrocurage.
  • Une alarme de détection de la couche de graisses, permettant d’alerter l’exploitant pour réaliser la vidange de l’ouvrage.


Gamme en acier revêtu

Retrouvez ces options sur les modèles :

Gamme en acier inoxydable

Retrouvez ces options sur les modèles :

Gamme en polyester

Retrouvez ces options sur les modèles :

Gamme en polyéthylène

Retrouvez ces options sur les modèles :

Aide au dimensionnement et choix du modèle

L'outil d'aide au dimensionnement de séparateur de graisses et fécules :

Accèder à l'outil

Formulaire de demande d'étude de projet de pretraitement graisses :

Accèder au formulaire

 

Les produits de la gamme :

Retourner en haut de page